"entrée du personnel" en présence de la réalisatrice Manuela Frésil,

 

Au début, on pense qu'on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service...

"Ce brulôt dénonce l'une des pires abérations de notre temps : les progrès de la mécanisation, loin d'aider les ouvriers, les ont maintenus en enfer" (Télérama)

cinéma du palais créteil 94